contact[@]hawkcell.com

Dans quels cas référer pour une IRM ?

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) offre une grande diversité de contraste, qui permettent une précision diagnostic inégalée.

Les parties du corps pouvant être imagées


Cerveau

Toutes les atteintes cérébrales et, plus généralement, du système nerveux central doivent faire l’objet d’un diagnostic par IRM. On pourra donc prescrire une IRM en cas de suspicions : d’hernies discales, de tumeurs cérébrales, d’AVC, de méningo-encéphalites…


Coeur

Les atteintes cardiaques telles que les maladies valvulaires dégénératives ou les cardiomyopathies dilatées peuvent faire l’objet d’un diagnostic précis en IRM, que ce soit par imagerie anatomique ou fonctionnelle.



Articulations et os

Méconnue pour le diagnostic des pathologies des os et des articulations, l’IRM peut pourtant améliorer le diagnostic des lésions des cartilages, des atteintes de la moelle osseuse, ou encore des micro-lésions osseuses.



Digestif

Les atteintes digestives se caractérisent souvent par des symptômes évidents, mais qui peuvent être la manifestation de pathologies très variées. L’IRM permet l’imagerie de l’inflammation du tube digestif, des lésions hépatiques, des kystes rénaux, etc.



Des innovations spécifiques pour l’animal


L’IRM est une technique d’imagerie médicale 3D non ionisante, qui offre de très nombreux contrastes afin d’obtenir des diagnostics rapides et précis.

Nos innovations permettent de réaliser des examens chez l’animal de 1 à 150 kg.

Des possibilités infinies


Neurologie

White brain HawkCell

Cardiologie

Cardiovasculaire

Ostéologie

Hépatologie

Gastroentérologie

Néphrologie

Nous contacter


Select
Select
Essayer gratuitement le service
Je souhaite avoir plus d’informations
Je souhaite être rappelé

Nous contacter

Adresse postale : HawkCell, 59 rue de l’Abondance, 69003 Lyon

Adresse électronique : contact[@]hawkcell.com

Téléphone : (+33)6 24 08 38 21

Made with love in Lyon, France